Intolérance et allergies digestives

Il faut séparer les chapitres des intolérances digestives de celui des allergies en postulant qu’on ne peut parler d’allergie que lorsqu’il existe formation par l’organisme d’anticorps en réaction contre des allergènes alimentaires.

Une véritable allergie digestive doit se manifester cliniquement de façon assez bruyante par des phénomènes cutanés, des urticaires ou eczemas, des migraines etc…

Si l’on découvre l’allergène alimentaire responsable, il devrait être possible de changer sa nutrition et sa diététique ainsi que son programme sportif pour freiner le phénomène allergique.

Signalons en passant que la technique qui consiste à déposer sur des muqueuses digestives par voie endoscopique, des allergène alimentaires n’a jamais permie une étude rationnelle de l’allergie digestive.

Ce qui est difficile est évidemment de découvrir l’allergène diététique dans l’alimentation courante.

De deux choses l’une ; ou bien le patient constate la répétition des accidents allergiques à l’occasion de la consommation d’un aliment déterminé… Tout le monde connait l’allergie aux œufs, aux fraises, au lait, aux moules, aux crustacés, au poisson, etc… provoquant essentiellement des urticaires, du prurit et des migraines.

Pour plus d’info vous pouvez visiter la chaine youtube avec les exercices de musculation

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s